LEGENDE
Par sa situation au sein du quartier des grandes demeures de la médina de Rabat, la diversité et la richesse des espaces qui la composent,  « Dar Bargach » qui porte le nom de son bâtisseur et occupant initial, constitue un modèle distingué qui relate le mode de vie des familles notables Rabaties.

Au fond d’une impasse assez large et sous une « Saba » (porche) se dresse une porte aux proportions imposantes et particulièrement ouvragée. La porte d’entrée étant, dans ce type d’habitation, le principal élément de marquage qui nous indique le rang social des occupants. Le passage de l’extérieur vers l’intérieur se fait par l’intermédiaire d’un espace tampon « Le Stwan ». Longeant la bâtisse sur toute sa largeur, il est défini en tant que tel par une servitude d’arcades et de colonnes, habillées de décors en pierre et gebs et couvert par un plafond en boiserie sculptée. La progression extérieur –intérieur, le derb (la rue), l’impasse (la ruelle) La saba, la porte, le Stwan, nous conduit enfin au cœur de la maison : le patio, espace structurant et central qui donne leurs sens à tous les espaces qui l’entourent. Source de la lumière fragment de ciel, le patio s’érige sur deux niveaux. Il est composé d’arcades en pierre ouvragées et de colonnes aux chapiteaux arabo-andalou type «hasbia ».L’ensemble de ces éléments se fond dans une composition architecturale complexe et raffinée.

Nous situant dans la continuité de ce style architectural, nous avons mené notre projet de réhabilitation et de rénovation de cette bâtisse en prêtant toute l’attention à la préservation et la remise en état de ces éléments fort, précédemment décrits et qui lui confèrent tout son caractère authentique. Toutes les transformations et tous les éléments nouveaux ne pouvaient donc s’exprimer qu’à travers ce même langage architectural. Néanmoins nous n’avons pas manqué d’introduire un ensemble d’élément de confort moderne nécessaire à sa nouvelle fonction, et ce de la manière la plus discrète et la plus appropriée.

En dehors de la sauvegarde de la demeure en elle-même et de son caractère historique, nous avons la profonde conviction qu’une telle opération aura un impact à plus grande échelle : celui de la revalorisation du tissu urbain environnant. Ce n’est qu’avec la multitude de ce type de projet que la médina ou les médinas en général pourront retrouver leurs valeurs et tout leur rayonnement.